Oreiller pour les douleurs de cervicales : comment choisir le meilleur

Juin 25, 2022 | PRODUITS | 0 commentaires

Pour profiter d’un repos de qualité, l’oreiller peut devenir un complément aussi important que le matelas. Mais cet objet devient un accessoire encore plus important pour ceux qui souffrent de problèmes de vertèbres cervicales. Les oreillers peuvent nous aider à corriger certains de nos problèmes physiques et même prévenir l’apparition de douleurs futures. Cependant, il convient de noter que ceux qui souffrent de problèmes de cervicales ont besoin d’un modèle ayant une forme ergonomique, et qui soit conçu spécifiquement pour le confort de nos vertèbres cervicales.

Voilà pourquoi les oreillers cervicaux ont été créés. Pour éviter, ou du moins soulager ces douleurs de cervicales qui hantent les nuits certaines personnes. La douleur dans cette zone du corps peut être le résultat de nombreuses expériences quotidiennes telles que le stress, les tensions, les mauvaises habitudes posturales… Et le pire, c’est que cela a tendance à s’aggraver avec l’âge.

Qu’est-ce qu’une douleur aux cervicales ?

La douleur de cervicale, également connues sous le nom de cervicalgie, porte sur une gêne localisée dans la région du cou. Cette zone correspond à la partie supérieure de la colonne vertébrale, composée d’un ensemble de sept vertèbres, située entre la tête et la partie supérieure de la colonne vertébrale thoracique.

En ce qui concerne les causes de cet inconfort, nous constatons qu’elles peuvent provenir de diverses sources. Des anomalies des tissus mous, des muscles, des ligaments, des disques et des nerfs, aux problèmes des vertèbres elles-mêmes et de leurs articulations. Et parmi les raisons les plus fréquentes, il y a aussi toutes ces blessures causées par des traumatismes. Ou à défaut, par une détérioration progressive de cette zone de notre corps.

Il est également important d’expliquer qu’il existe trois affections principales pouvant être associées à la douleur de cou.

Tout d’abord, la cervicalgie. Cette affection provoque des changements dégénératifs cervicaux. Qui à leur tour, peut entraîner une usure des disques et des altérations de la stabilité des vertèbres cervicales.

La brachialgie, quant à elle, fait référence à une douleur dans le bras qui se propage par le biais du réseau nerveux. Tandis que la cervicobrachialgie, la troisième des affections, regroupe à la fois la douleur dans le bras et dans la colonne cervicale.

Les symptômes associés aux douleurs de cervicales. Vont des douleurs localisées dans le cou à un inconfort qui s’étend à un ou aux deux bras. De plus, il peut provoquer des compressions de la moelle épinière, avec des manifestations plus ou moins graves. La céphalée, ou mal de tête serait un autre des symptômes les plus courants liés à ce problème.

Douleurs de cervicales et sommeil

Normalement, les personnes qui se plaignent de douleurs au cou souffrent généralement d’un nœud musculaire ou simplement une raideur musculaire. Cela peut même causer des maux de tête, étant donné la mauvaise circulation sanguine qui se produit lorsque des nœuds musculaires se produisent.

Les douleurs de cervicales peuvent être la conséquence de mauvaises habitudes posturales dans notre vie quotidienne, d’une mauvaise posture au coucher ou d’un mauvais soutien de la tête. Le fait est que cet inconfort interfère généralement avec la qualité de vie de ceux qui en souffrent et peut entraîner des problèmes de santé.

Comment choisir un oreiller pour lutter contre les douleurs de cervicales

Pour soulager les douleurs de cervicales qui peuvent survenir en raison de mauvaises habitudes posturales pendant la nuit, la meilleure chose à faire est d’acquérir un oreiller cervical. Celui-ci permettra d’améliorer la qualité de notre repos et la santé de notre cou. Et bien entendu, il est important de préciser qu’avec cet oreiller il faut dormir sur le dos. De sorte que celui-ci repose complètement sur le matelas, et avec lui notre colonne vertébrale, éliminant ainsi la rigidité de notre propre corps.

Prendre soin de soi de la tête aux pieds est nécessaire pour faciliter notre vie de tous les jours, et rien n’est plus important que de le faire durant notre repos. Choisir le bon oreiller, celui qui prendra soin de notre cou est la première étape à franchir pour jouir d’une routine de repos saine. Si vous avez l’intention d’en acheter un, mais que vous n’êtes pas sûr de l’exemplaire qui vous conviendra. Nous vous recommandons de vous rendre dans l’un de nos magasins et d’essayer nos différents modèles, afin de choisir celui qui correspond le mieux à votre tête et à votre cou.

Un oreiller cervical se caractérise par la courbure qu’il possède dans sa partie centrale. Il a une différence de hauteur approximative de 2,5 centimètres entre le haut et le bas. Cette spécificité ergonomique va offrir un soutien adéquat au cou et va prévenir l’inconfort. Cette courbure a pour but d’éviter les postures forcées afin que la colonne cervicale puisse se reposer adéquatement.

Une autre caractéristique importante est le matériau principal qui le compose. Par exemple, dans le catalogue Maxcolchon, vous trouverez des versions d’oreillers cervicaux dont la composition est basée sur des variantes de mousse viscoélastique à mémoire de forme. En d’autres termes, il s’agit de modèle qui vont s’adapter précisément à la forme de votre cou, et élimine les pressions, et vous fera oublier les douleurs de cervicales.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat d’un oreiller pour lutter contre les douleurs cervicales

Lors du choix d’un oreiller cervical, nous devons explorer ces différentes caractéristiques pour nous assurer qu’il soit parfaitement adapté à nos besoins.

Tout d’abord, sa taille. L’oreiller doit parfaitement s’adapter au contour du cou et de la tête pour éviter l’inconfort pendant le sommeil. À Maxcolchon, nous vous recommandons d’essayer différentes options dans l’un de nos magasins physiques pour vous assurer de cette adaptabilité.

Après la taille, il faut s’attacher à choisir un matériau de fabrication. Qu’il s’agisse de mousse viscoélastique à mémoire de forme ou de latex, ces deux alternatives offrent des avantages distincts. De la durabilité et de l’adaptabilité aux propriétés hygiéniques et antiacariennes. Le choix du matériau dépendra des préférences de chacun.

La position de sommeil influence également le choix. Les oreillers cervicaux sont conçus pour aligner les tendons de votre cou en fonction de votre posture de sommeil. Certains sont idéaux pour dormir sur le dos, tandis que d’autres conviennent mieux à ceux qui préfèrent dormir sur le côté. De la même manière, la fermeté du matelas est un facteur déterminant, car elle influence le soutien nécessaire à l’oreiller. Pour assurer votre confort, vous devez en choisir un qui complète la fermeté du matelas.

Quels types d’oreillers sont les meilleurs pour lutter contre les douleurs de cervicales

Lorsqu’il faut choisir un oreiller qui doit lutter contre les douleurs de cervicales. La clé est d’en trouver un qui offre le bon soutien, c’est-à-dire celui qui est nécessaire pour maintenir un alignement neutre du cou et de la colonne vertébrale. Les oreillers cervicaux sont conçus de manière ergonomique pour s’adapter à la structure du corps, ils offrent un soutien spécifique au cou et assurent une bonne posture de la colonne vertébrale. Contrairement aux oreillers conventionnels, ces oreillers orthopédiques élaborés pour lutter contre les douleurs de cervicales sont spécialement conçus pour fournir le soutien essentiel dont le cou a besoin.

En passant d’un oreiller ordinaire à un oreiller cervical, il est possible que vous éprouviez dans un premier temps différentes sensations d’inconforts. Pour faciliter cette transition, il est recommandé de l’utiliser pendant de courtes périodes au cours de la journée. Par exemple, en se prélassant dans un fauteuil inclinable. Cela vous permettra de vous adapter progressivement à votre nouvel oreiller, et de profiter rapidement de ses avantages en matière de maintien du cou dans une position plus alignée et confortable.

Types d’oreillers pour les douleurs de cervicales en fonction de la position de repos

Selon la position dans laquelle nous aimons dormir (ou avons tendance à le faire), il existe des types d’oreillers spécifiques qui nous permettront de nous protéger des douleurs de cervicales.

Dormir sur le côté est une position courante. Et dans ce cas, l’oreiller cervical doit garantir que votre tête et votre cou sont alignés avec votre colonne vertébrale. En maintenant une ligne droite qui va de votre tête à la base de votre dos. Cet alignement aide à réduire l’inconfort musculaire et les douleurs dans le cou et le dos, en préservant la courbure naturelle de votre colonne cervicale.

Pour ceux qui préfèrent dormir sur le dos, l’oreiller cervical doit fournir un soutien complet à la tête, tandis que les épaules reposent sur le matelas. Ce positionnement assure un bon alignement de la tête, du cou et de la colonne vertébrale. Attention, il faut également tenir compte de sa taille et de sa hauteur pour optimiser votre choix.

Les oreillers sélectionnés doivent s’adapter à chacune de nos positions. Voilà pourquoi, il est conseillé à ceux qui dorment sur le dos. De choisir des oreillers qui sont capables de s’ajuster au cou. Comme les modèles à base de mousse viscoélastique à mémoire de forme sont les meilleurs que vous puissiez trouver.

Quant à ceux qui dorment sur le côté, des oreillers fermes et hauts que l’on peut placer sous le cou maintiendront la colonne vertébrale alignée. En revanche, les personnes qui préfèrent dormir sur le ventre doivent opter pour des oreillers fins, ou s’en passer pour minimiser les tensions qui s’exercent sur le dos. De plus, il est recommandé d’utiliser des oreillers spéciaux qui se placent entre les jambes pour maintenir l’alignement de la colonne vertébrale, en fonction de la posture de repos.

En conclusion, choisir le bon oreiller en fonction de votre position de sommeil sera essentiel pour vous assurer un sommeil confortable, et réduire les tensions exercées sur votre cou et votre dos.

À quel point un oreiller devrait être dur pour prévenir les douleurs de cervicales

Dans votre démarche de recherche de nuits de sommeil réparatrices sans tension au niveau de votre cou, la fermeté de votre oreiller devient un facteur primordial. Selon qu’il est plus dur ou plus mou, votre cou connaîtra, ou pas un meilleur repos.

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, en fonction de la position dans laquelle vous dormez habituellement, vous devrez choisir entre un oreiller cervical plus dur ou moins mou.

Pour les personnes qui dorment sur le côté, il est recommandé d’utiliser un oreiller à haute fermeté, de la même amplitude que la largeur de vos épaules. Cela garantit un soutien adéquat qui accompagnera la structure du corps dans cette position.

Par ailleurs, ceux qui préfèrent dormir sur le dos choisissent souvent des oreillers mi-fermes plus confortables, qui épousent la courbe naturelle du cou, et offrant un soutien confortable.

En ce qui concerne des personnes qui dorment sur le ventre, il est suggéré d’utiliser des oreillers peu fermes, presque plats, pour éviter que le cou n’adopte des postures forcées et non naturelles pendant leur sommeil.

Quels sont les meilleurs matériaux pour lutter contre les douleurs de cervicales

Parmi les trois principaux matériaux entrant dans la composition des oreillers cervicaux, on retrouve des matériaux offrant diverses prestations et caractéristiques qui s’adapteront à chaque type de dormeur.

Coussin cervical viscoélastique

La mousse viscoélastique à mémoire de forme, y compris celle qui est moulée et contenant du gel, offre une adaptabilité immédiate et une fraîcheur continue. D’une densité de 45 kg/mᶾ, cette version offre généralement un soutien plus adaptable, et réduit la rétention de chaleur. Tout en s’adaptant à la pression et à la température corporelles. Son design ferme contraste avec sa douceur pour finalement offrir sécurité et confort pendant le repos.

Coussin cervical en latex

Avec un noyau 100 % latex, les oreillers cervicaux en latex offrent adaptabilité, flexibilité et respirabilité. Leur structure alvéolaire permet la circulation d’air, tout en maintenant une fermeté intermédiaire. Ils s’adaptent au galbe de la zone des cervicales afin maintenir la courbe naturelle de la colonne dans la zone des vertèbres cervicales.

Oreiller cervical en fibre

Les oreillers en fibres sont doux, résistants et lavables. Bien qu’ils offrent une bonne adaptabilité, ils peuvent se déformer en cas d’utilisation continue à long terme. Leur douce fermeté en fond des modèles adaptés aux personnes qui dorment sur le ventre, et les gardera au frais toute la nuit.

Quelle est la meilleure position de sommeil pour se préserver des douleurs de cervicales ?

Se reposer en souffrant de douleurs cervicales n’est jamais agréable. Lorsque ce que l’on veut, c’est de profiter d’une bonne nuit de sommeil. Heureusement, il existe des positions de sommeil qui peuvent soulager ou du moins atténuer cet inconfort.

Par exemple, et bien que cela puisse vous sembler étrange, la position fœtale classique. C’est-à-dire celle qui consiste à s’allonger sur le côté avec les jambes et les bras semi-fléchis, en gardant le dos droit et en posant un genou sur l’autre. Cette position facilite une respiration correcte, et elle aide donc à relâcher la tension des muscles du cou et de la colonne vertébrale, réduisant ainsi la pression dans la région des cervicales.

L’option de s’allonger sur le dos avec un oreiller bas sous la tête et un autre entre les genoux peut aider à maintenir la courbure naturelle de la colonne cervicale, réduisant ainsi la pression dans cette zone. Cependant, il faut faire preuve de prudence, car cette posture peut exercer une pression sur d’autres régions de la colonne vertébrale.

Enfin, s’allonger sur le côté avec un oreiller légèrement plus haut sous la tête et un autre placé entre les genoux peut être bénéfique pour certaines personnes. Cette position permet d’aligner correctement la colonne vertébrale et de réduire les pressions qui s’exercent sur la zone des cervicales, offrant ainsi un certain soulagement pendant le repos.

Comme nous le disons toujours à Maxcolchon, il est important de se rappeler que ces recommandations sont d’ordres généraux et peuvent varier en fonction des besoins individuels.

Conseils pour dormir avec des douleurs de cervicales

Les conseils suivants de Maxcolchon peuvent améliorer la qualité de votre sommeil et réduire l’inconfort au niveau du cou. Cependant, la meilleure chose à faire lorsque les problèmes physiques persistent est de consulter un professionnel de la santé pour recevoir les meilleurs conseils et soins.

Vérifiez votre position de sommeil

Vérifiez votre posture de sommeil. Par exemple, allongez-vous sur le dos avec un oreiller bas sous la tête et un autre sous les genoux, ou sur le côté avec un oreiller légèrement plus haut sous la tête, et un autre entre les genoux. Ces positions peuvent aider à maintenir la courbure naturelle de la colonne cervicale et de ce fait diminuer les pressions dans cette zone.

Trouvez la bonne forme d’oreiller

Optez pour un oreiller qui s’adapte à votre posture de sommeil. En d’autres termes, optez pour des oreillers cervicaux spécialement conçus pour atténuer les douleurs de cervicales, ayant des profils bas qui réduisent la pression dans la zone touchée.

Ajoutez plus d’oreillers si nécessaire

Si cela est nécessaire parce que vous sentez que vous avez besoin de plus de soutien, ajoutez plus d’oreillers. Parfois, placer un oreiller supplémentaire entre vos genoux ou pour maintenir une bonne position peut améliorer le confort et réduire les pressions au niveau de votre cou.

Vérifiez les matériaux de l’oreiller

Il est important de connaître les différents matériaux et la composition de votre oreiller cervical. Par conséquent, assurez-vous qu’ils sont confortables et qu’ils répondent à vos besoins. Voici les principaux matériaux du catalogue de Maxcolchon : mousse viscoélastique à mémoire de forme ou latex.

Vérifiez la hauteur de l’oreiller

Il est important de s’assurer de la hauteur de l’oreiller afin qu’il soit adapté à votre posture de sommeil. La seule chose que peut provoquer un oreiller ayant une mauvaise hauteur, c’est plus de tension dans le cou. Par conséquent, si cela est nécessaire, ajustez la hauteur ou l’épaisseur de l’oreiller.

Remplacez-les si nécessaire

Si votre oreiller actuel n’offre plus le soutien adéquat ou est usé, il est temps de le remplacer. Le passage à un nouveau modèle plus évolué et moderne peut améliorer considérablement votre confort de sommeil et réduire les pressions qui s’exercent sur le cou.